La loi de finances pour 2017 avait prévu une réforme des modalités de recouvrement de l’impôt sur le revenu, en généralisant la pratique du prélèvement à la source. Cette réforme devait s’appliquer aux revenus perçus à compter de 2018.

Toutefois, de nombreuses difficultés techniques sont apparues. Ces difficultés sont principalement liées aux caractéristiques de l’impôt sur le revenu (impôt familial et progressif), a priori incompatibles avec l’application d’un prélèvement à la source (prélèvement individuel et proportionnel).